Référence: 796-APL-1/2019

Premier appel à propositions a été cloturé le 29 juillet 2019 à 23:00

Date et Heure de Bruxelles


Restez en alerte!! 

 Le deuxième appel à propositions sera publié courant Novembre 2019. 

 

Le programme ARCHIPELAGO finance des initiatives du secteur privé qui contribuent à faciliter l'accès des jeunes au marché du travail en améliorant leur employabilité et leur formation professionnelle.

Une attention particulière est accordée aux femmes et aux migrants de retour.

 

Qui finançons-nous ?

 

Le demandeur est un consortium composé aux fins du présent appel d'au moins deux partenaires : l'un d'un des pays africains couverts par le présent appel à propositions (Burkina Faso, Cameroun, Ghana, Côte d'Ivoire, Mali, Mauritanie, Sénégal et Tchad) et l'autre d'un Etat membre de l'Union européenne.  L'approche principale est la mise en œuvre de projets de partenariat ciblés entre organisations africaines et européennes d’appui aux entreprises et institutions d'enseignement et de formation techniques et professionnels (EFTP) dans le but d'offrir une formation professionnelle adaptée au marché du travail.

La participation à l'appel à propositions est ouverte à égalité de conditions aux personnes morales et aux organisations à but non lucratif. Les demandeurs sont des organisations d’appui aux entreprises, des centres de formation publics et privés ou des organisations communautaires ayant une expérience dans des actions liées à la formation professionnelle et aux services de développement des entreprises.

Que finançons-nous ?

 

Nos quatre priorités sont de mieux faire correspondre l'offre (compétences disponibles sur le marché) à la demande de travail (générée par le secteur privé local et la croissance économique productive):

  • Le secteur privé et les jeunes sont conscients des possibilités offertes par l'EFTP afin de mieux adapter l'offre de travail aux besoins du marché.
  • Les jeunes sont formés et possèdent des compétences en fonction des besoins du secteur privé et des potentiels économiques et des chaînes de valeur identifiés.
  • Le développement économique local et l'entrepreneuriat sont améliorés
  • Les performances et la prestation de services des organisations d’appui aux entreprises et des centres d'entrepreneuriat et de formation professionnelle dans la région du Sahel et du lac Tchad sont améliorées.